ELRIC. TOME 1 : LE TRONE DE RUBIS

MOORCOCK, BLONDEL, POLI, RECHT & BASTIDE

Bande dessinée

Glénat, 2013, 47 pages, 14.95 €

:) :) LES CHEMINS DE LA PERDITION - critique complète

Couverture
Couverture du livre: ELRIC. TOME 1 : LE TRONE DE RUBIS

Elric l’albinos règne sur Melniboné, un royaume en perdition. Son cousin Yyrkoon, qui méprise les faiblesses d’Elric fomente un coup d’état et tente de s’emparer du trône. Apprenant qu’une attaque de pirates se prépare, Elric y voit l’occasion d’enfin restaurer son autorité. Il fait appel pour cela à l’intervention d’une puissance maléfique, Arioch.

Il existe déjà beaucoup d'adaptations en bandes dessinées et comics de l'oeuvre de Michael Moorcock.

Celle-ci est la première que l'on doit à des artisans français. Des auteurs visiblement pénétrés de l'univers d'Elric. Ce que n'a pas manqué de souligner Moorcock lui-même, définissant l'oeuvre comme étant l'Elric qui rejoint au plus près sa vision originale.

Eloge méritée. Une fois la lecture entamée, nous sommes littéralement transposés dans la sombre magnificence de l'Empire de l'île aux Dragons. A ses décors somptueux et précis se heurtent sa perversion et sa cruauté. Elric, anti-héros par essence, se pose en contrepied du héros de fantasy musclé et déterminé. Lui ne cesse de douter et doit recourir aux drogues pour ne pas sombrer. L'empire vacille, les destins se dessinent. C'est peut être dans sa propre déchéance qu' Elric trouvera la rédemption et le courage de s'opposer à Yyrkoon, son félon cousin...

Coup de chapeau donc aux auteurs de cette adaptation qui, vu l'étendue de l'oeuvre originale, devrait connaître de nombreuses suites. Si celles-ci se hissent à la hauteur de cet opus d'ouverture, nous sommes en train de vivre l'éclosion d'une série qui fera date ! (EA)

Eric Albert

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster