Frankenstein underground

Mignola, Mike

Bande dessinée

Delcourt, 2016, 123 pages, 15.95 €

:) :) Six pieds dans la figure! - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Frankenstein underground

Le héros créé par Mary Shelley va bientôt fêter ses 200 ans. Il a maintes fois été remis au goût du jour sur différents supports, Mike Mignola l’ayant d’ailleurs déjà confronté à son héros phare Hellboy lors d’une escapade mexicaine de ce dernier.

C’est d’ailleurs au Mexique que l’on retrouve Frankenstein au début de ce que l’on peut considérer comme une spin-off d’Hellboy. Le monstre va affronter une succession de créatures plus démoniaques les unes que les autres avec l’espoir d’être délivré de cette errance qu’il est contraint de subir. Persécuté, utilisé, Frankenstein n’a plus qu’une seule envie, quitter ce monde qui ne veut pas de lui. Il s’enfonce donc dans les entrailles de la terre pour arriver à ses fins.

On pourra quelque peu regretter ce caractère répétitif des duels, Frankenstein se frottant à des adversaires de plus en plus puissants, à l’image d’un jeu électronique où il y a des niveaux à passer pour pouvoir poursuivre l’aventure. Toutefois, le dessin classique, mais percutant de Ben Stenbeck, un des collaborateurs préférés de Mignola, donne du punch à ce premier tome qui en appelle certainement d’autres au grand bonheur des amateurs du monde d’Hellboy et de Mike Mignola.  

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster