La fabrique pornographique

Mandel, Lisa

Bande dessinée

Casterman, Sociorama, 2016, 168 pages, 12 €

:) :) Les hauts et les bas du porno - critique complète

Couverture
Couverture du livre: La fabrique pornographique

Vigile dans une grande surface, Howard aime bien mater des films de cul sur son ordi le soir. Le cul, ça lui fait sans doute oublier le boulot guère passionnant qu’il se tape à longueur de journée. Ce qu’il aime vraiment, ce sont les films avec sa star préférée : Pamela, reine du X. Un jour, n’écoutant que son courage, il se rend au salon de l’érotisme et pousse l’audace jusqu’à aborder la star. Contre toute attente, celle-ci lui propose un essai quelques jours plus tard dans un de ses prochains films. Pour Howard, le rêve devient réalité.

Avec un dessin qui ne manque pas d’évoquer celui de Riad Sattouf –noir et blanc, minimaliste, pas de case tracée, personnages faisant penser à du dessin de presse plutôt qu’à de la bd ‘classique’- ce volume de la collection « Sociorama » nous plonge donc dans le milieu du porno. Basé sur une enquête de Mathieu Trachman, il nous invite à suivre le parcours d’Howard, puis, parallèlement, celui de sa copine Betty, deux personnages lambda immergés dans un monde neuf et inconnu et dont nous vivrons les hauts et les bas, sans jamais verser dans le misérabilisme ou la dénonciation. Les bons moments –les tournages décontractés et festifs, les découvertes de nouvelles pratiques- côtoient les pires –le travail à la chaine, les salaires de misère et les conséquences désagréables sur le physique- et nous sont contés sur un mode cash ; le ton sera donc forcément parfois choquant pour ceux qui préfèrent se garder la tête dans le sable. Le porno existe, c’est même sans doute une industrie florissante, mais dévastatrice humainement pour les acteurs et réalisateurs qui y végètent pour finir par s’en faire jeter. Avec beaucoup d’humour et loin de toute considération moralisatrice, les auteurs arrivent à nous en livrer un portrait à la fois édifiant, sensible et nuancé. Juste pour qu’on sache et qu’en plus on passe un agréable moment de lecture. Bravo à eux.

 

Nicolas Fanuel

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster