La paresse du panda

Bernard,Fred

Bande dessinée

Casterman, 2016, 384 pages, 25 €

:) :) :) Rock and Roll attitude - critique complète

Couverture
Couverture du livre: La paresse du panda

Jeanne Picquigny et Eugène Love Peacock explorent l’Himalaya et les confins de la Chine dans ce nouvel opus. Les deux aventuriers, accompagnés de leurs amis, font de nouvelles rencontres, notamment celle d’un vieux botaniste allemand. Cent ans plus tard, Lily Love Peacock apprécie le charme de la maison bourguignonne de son aventurière de grand-mère. Entre son groupe de rock et l’attente d’un heureux évènement, elle voue une véritable admiration à l’encontre de son aïeule.

 Fred Bernard replace donc Lily au centre des attentions dans ce cinquième tome des aventures de Jeanne. Depuis le premier opus paru en 2003, l’aventurière a parcouru du chemin en compagnie d’Eugène. Après l’Afrique, les Amériques et l’Inde, c’est la Chine qui dévoile ses charmes, mais également ses pièges.

 L’auteur passe d’une époque à l’autre, faisant avancer ses pions. Lily semble être de la même veine que sa grand-mère, et l’alternance entre les vies trépidantes des deux héroïnes donne encore plus de punch à ce roman bd.

 Fred Bernard est un personnage à part dans le monde de la bd franco-belge. Spécialisé depuis une vingtaine d’années dans le livre jeunesse où il est le plus souvent associé à son ami illustrateur François Roca et titulaire notamment de deux prix Goncourt Jeunesse, Bernard s’offre une escapade en solo avec son aventurière digne héritière du Corto Maltese d’Hugo Pratt

 Ce roman-bd de près de 400 pages se gobe d’un trait, comme un bon vin de Bourgogne, région où se déroule la moitié de l’histoire.

 

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster