Lady Liberty : tome 2 : Treize colonies

Sala, Jean-Luc

Bande dessinée

Soleil, 2016, 48 pages, 14.5 €

:) :) :) :) Girl power - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Lady Liberty : tome 2 : Treize colonies

Ce deuxième opus, qui débute par la confirmation du décès du chevalier d’Eon, mère adoptive de Lya de Beamont. Celle-ci a bien l’intention de se venger des commanditaires de ce meurtre, mais également de ramener Lady Gage vers le Nouveau Monde à bord du Sally Brown. Beaumarchais, désireux lui de contrecarrer les plans de Lya, est également du voyage après de nombreuses péripéties. Que va-t-il advenir de ce fameux trio ?  

Jean-Luc Sala, qui a notamment mené l’excellent « Cross Fire », est de retour avec une intrigue palpitante mêlant les royautés française et anglaise ainsi que la révolte outre-Atlantique des colons face aux troupes de l’empire britannique. Particularité, le scénariste donne la part belle à des héroïnes aussi jolies qu’habiles au maniement de l’épée.

 Tous les ingrédients sont présents pour attirer le lecteur et surtout le garder. Au dessin, autre présence féminine avec Aurore qui démontre une maitrise parfaite dans l’art de la mise en scène des combats et des bateaux. Elle confirme de surcroit tout le bien qu’elle avait laissé transparaitre durant les trois tomes d’ « Elinor Jones » paru chez le même éditeur.

 Un troisième tome est d’ores et déjà annoncé.

 

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster