Les promeneurs sous la lune

Zidrou

Bande dessinée

Rue de Sèvres, 2015, 72 pages, 14 €

:) :) :) Balades nocturnes - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Les promeneurs sous la lune

Pour la troisième fois en quelques jours, Linh retrouve à son réveil un homme qu’elle ne connait ni d’Eve, ni d’Adam, dans son lit. Ceci alors que que la demoiselle verrouille porte et fenêtres avant de se coucher. Le juge la convainc de ne pas porter plainte contre Napoléon si ce dernier consulte un spécialiste du sommeil.

L’histoire se répète à nouveau alors que Linh est en compagnie de son amoureux. Malgré cet avatar, les deux intervenants principaux se rapprochent de plus en plus et découvrent que le phénomène est contagieux. Linh, sa vieille voisine, le meilleur ami de Napoléon, et bien d’autres profitent de la nuit pour somnambuler sur les toits de la ville.

 

Un conte de fée nocturne, voilà comment pourrait être défini ce dernier ouvrage de Zidrou. Ce scénariste, principalement connu pour son désopilant Ducobu, explore depuis quelques années des univers totalement différents en compagnie de dessinateurs méconnus. Ici, c’est la Basque Mai Egurza, une illustratrice spécialisée dans les livres jeunesse et la presse, qui s’en sort avec brio. Grâce à son trait particulier, elle rend sympathiques l’ensemble des personnages de cette fable. Car outre Linh et Napoléon, cette œuvre recèle de personnages secondaires attendrissants.

 

Ce sont une nouvelle fois les Edition Rue de Sèvres qui sortent cette petite merveille dans les bacs. Cette maison d’édition n’hésite pas à sortir des sentiers battus et mise sur une sélection affinée des ouvrages publiés.  

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster