SOUS L'ENTONNOIR

SYBILLINE & SICAUD, NATACHA

Bande dessinée

Delcourt, Mirages, 2011, 135 pages

:) SOUS "L'ETEIGNOIR" - critique complète

Couverture
Couverture du livre: SOUS L'ENTONNOIR

Ce récit biographique est une peinture sans complaisance, sans rancœur non plus, du quotidien d’un hôpital psychiatrique. Après une tentative de suicide, Sybilline, jeune adolescente, est internée à l’hôpital Sainte-Anne de Paris. Pendant plusieurs semaines, entre incompréhension et désir de révolte, la jeune femme va devoir co-exister avec un ensemble de malades psychotiques, névrosés, toxicomanes, paranoïaques. Elle va se pencher sur son passé – la vie ne lui a pas fait de cadeaux – réfléchir à son acte, fumer des tonnes de cigarettes, observer ceux qu’elle ne se résout pas à considérer comme ses semblables et espérer sortir, malgré les avis médicaux, malgré les réticences de ses proches.

Quinze ans après l’événement, Sybilline, qui est devenue scénariste de BD après une place d’agent d’accueil aux éditions Delcourt, s’est lancé à la recherche de son dossier médical, celui qui a sanctionné son passage chez les désaxés. De ses souvenirs, elle tire un récit éclaté, poignant, terriblement humain. Dans cet univers carcéral beaucoup moins doux qu’amer, là où même les silences hurlent, où il y a toujours un « plus fou » que soi, où le temps cesse de s’écouler pour s’étirer indéfiniment, chacun se construit sa propre forteresse mentale. Parce qu’elle n’était pas si « atteinte » que ça – elle a connu une période d’intense dépression, point barre – Sibylline est finalement aujourd’hui à la meilleure place pour rendre compte de cette expérience qu’elle ne souhaite à personne mais de laquelle elle se souvient avec une pointe d’amertume pour toutes les personnes qu’elle a laissées « derrière elle » lors de sa sortie.

Une BD intime, qui égratigne sans faire saigner, et qui fait réfléchir sur la validité de l’encadrement psychiatrique et ses pseudo-thérapies médicamenteuses. (EA)

Eric Albert

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster