The Wrenchies

Dalrymple, Farel

Bande dessinée

Delcourt, 2016, 302 pages, 19.99 €

:) :) Inclassable! - critique complète

Couverture
Couverture du livre: The Wrenchies

Difficile d’étiqueter ce roman graphique de 300 pages tant Farel Dalrymple déjoue les codes à foison. D’ailleurs, les éditions Delcourt ont classé cet ouvrage dans leur collection « Hors collection » n’imposant aucune limite de format, de pagination ou de thématique, les auteurs laissant libre cours à leur talent et donnant naissance à des récits hors norme qui défient les lois de la bande dessinée.

 Les quatre premiers chapitres servent principalement à présenter les nombreux personnages principaux de cette odyssée ayant pour mission de sauver un monde futur des Shadowsmen, créatures s’attaquant à la race humaine. The Wrenchies, ce sont tout d’abord les héros d’un vieux comics créé par un dénommé Sherwood. C’est également le surnom donné à la bande d’adolescents luttant rageusement contre les Shadowsmen. Mais, c’est aussi le comics préféré d’Ollis, un jeune garçon solitaire se déguisant en super-héros.

 D’un coup de baguette magique, l’auteur va regrouper ces personnages provenant d’espaces temporels et physiques différents pour créer une armée capable de prendre le dessus sur l’ennemi.

 Ce conte de science-fiction n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il fera le bonheur des amateurs avertis de science-fiction, mais pourrait se révéler coriace pour le lecteur lambda. 

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster