THORGAL. TOME 33: LE BATEAU SABRE

SENTE & ROSINSKI

Bande dessinée

Le Lombard, 2011, 48 pages

:) :) :) :) BRISE L'AME - critique complète

Couverture
Couverture du livre: THORGAL. TOME 33: LE BATEAU SABRE

Toujours en quête de son fils Aniel, Thorgal croise son destin avec celui d’un bateau-sabre, une sorte de brise-lame antique et voyage sur les mers gelées du Grand Nord.

Voulant venir en aide à un groupe de malheureux destinés à être vendus en tant qu’esclaves, Thorgal doit gagner la liberté de ceux-ci en se chargeant d’une mission hautement périlleuse : livrer une cargaison au chef d’un village éloigné.

Le périple n’est pas une sinécure : au climat rigoureux se mêlent de monstrueux tigres blancs et de non-moins redoutables orques…

Depuis qu’il a repris le scénario, l’étonnant Yves Sente a insufflé un nouveau dynamisme à la série, revenant au fantastique qui caractérisait les premiers albums et poussant au paroxysme les valeurs de courage, de combativité et de droiture qui habitent ses héros.

Avec ce nouvel opus, très plaisant au demeurant, Sente pèche peut-être un tantinet par la facilité de sa trame narrative. L’album peut être vu comme un chaînon intermédiaire dans une histoire qui a débuté il y a quelques temps et qui s’offre ici comme une respiration, avant de repasser à la vitesse supérieure d’ici un an.

Le dessin de Rosinski est sublime, sa technique, qui s’affine et se précise, apporte une vraisemblance et une magnificence admirables. Chaque case mériterait de faire l’objet d’un agrandissement et d’une exposition en tant qu’œuvre d’art à part entière.

On ne se lasse pas de sa patte, elle devient une nourriture nécessaire dans le parcours de lecture de tout amateur de BD.

Thorgal poursuit sa route ; elle n’est pas prête d’aboutir. Et ça, c’est la meilleure des nouvelles. (EA)

Eric Albert

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster