Dans la tête des tueurs

Chalmet, Véronique

Documents

Points, 2015, 216 pages, 6.4 €

:) :) :) Profiler : un métier dont on ne sort pas indemne - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Dans la tête des tueurs

Quatrième de couverture :

Quand les profilers se racontent. Ils sont médecins, journalistes ou encore policiers, leur vie bascule lorsque leur route croise celle d’un psychopathe. Ils choisissent alors de se consacrer à la traque des serial killers puis de devenir profilers. Ces personnalités hors du commun se racontent, entre dilemmes moraux et enquêtes tourmentées. Les plus grands faits divers, de Ted Bundy à Charles Manson, vus sous une lumière inédite : celle des profilers.

 

Lorsque l’on aborde le sujet des serial killers, on trouve énormément de récits concernant leurs passés, leurs vies, leurs meurtres, la manière dont ils ont fait parler d’eux. C’est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre, produit pas mal de films et documentaires, et donne même de l’inspiration dans la création de personnages dans le monde du cinéma. Si l’on connaît ce domaine, les noms de Ted Bundy, Edmund Kemper, David Berkowitz, John Wayne Gacy,... ne nous sont pas inconnus. Bien au contraire. Il ne s’agit là que de quelques serial killers parmi une liste indescriptible de monstres du genre.

Cet ouvrage, pour une fois, nous permet d’étudier le sujet sous un autre angle. Pour que ces monstres soient découverts au grand jour, un travail extraordinaire a été mené dans les enquêtes. Des personnes se sont impliquées à un niveau qu’on imagine certainement pas pour arriver à décrypter leurs profils, leurs modus operandi,... Sans ces personnes, il aurait été impossible de mettre fin à des itinéraires meurtriers de ce type. C’est le but de cet ouvrage. Pour une fois, les tueurs ne sont pas à l’honneur, mais ceux qui travaillent pour les arrêter sont enfin mis au grand jour. Robert Ressler, Helen Morrison, John Douglas, Howard Teten, Roy Hazelwood, Micki Pistorius. Retenez bien ces noms. Il s’agit de destins bien particuliers. De personnes qui sont rentrées dans la tête de tueurs abominables. Des personnes qui ont passé leurs vies à traquer des monstres au point de pouvoir comprendre l’esprit de ceux-ci. Ils sont ou ont été dans les premiers à faire en sorte que le métier de profileur soit réellement reconnu. Ils ont de par leurs expertises permis de résoudre des affaires qui paraissaient perdues d’avance. Ils ont rencontrés les pires tueurs en série que l’on puisse imaginer. Ils n’en sont pas forcément sortis indemnes, car cela n’est pas possible.

Comment est-il possible de pénétrer l’esprit des plus terribles criminels ? Ces personnes avaient-elles des prédispositions particulières, des facultés psychologiques ou parapsychologiques uniques ? Ils parlent des affaires qu’ils ont traités et des difficultés rencontrées. Comment travailler face à de tels monstres sans en être impacté dans sa vie personnelle ?

Cet ouvrage est un documentaire choc, unique en son genre et particulièrement précis.

Elodie Mercy

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster