Les deux affaires Grégory

Sesmat, Etienne

Documents

Points, 2015, 432 pages, 7.9 €

:) :) “J’espère que tu mourras de chagrin Chef” - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Les deux affaires Grégory

Le 16 octobre 1984, le corps du petit Grégory Villemin est retiré des eaux. Ce drame marque le début d’une des plus grandes dérives judiciaires de la fin du XXe siècle. Pourquoi a-t-il fallu près d’une décennie à la justice pour parvenir aux mêmes conclusions que les gendarmes après trois semaines d’investigations intensives ? Pourquoi la police a-t-elle repris l’enquête alors qu’ils touchaient au but ?

Profondément marqué et meurtri, le colonel Étienne Sesmat livre un témoignage unique sur un dossier criminel hors du commun.

Il est difficile de commencer à parler de cet ouvrage en termes d’appréciations. N’oublions pas que nous avons ici un témoignage extrêmement précis au niveau de l’enquête concernant le meurtre du petit Grégory. Un drame affolant. Une affaire qui a pris des proportions assez importantes. Harcèlements, menaces,... Comme indiqué il a fallu près d’une décennie à la justice pour parvenir à des conclusions qui avaient déjà été faites au début de l’enquête.

C’est le 16 octobre 1984 que commence cette affaire avec la découverte du corps de Grégory…

Nous sommes en 2016. L’affaire suscite encore bien des débats. A lire avec précaution, en sachant qu’il s’agit là d’un compte-rendu fidèle de toute l’enquête. Au final, le meurtre n’a pas été résolu. On ne sait pas réellement qui est l’assassin de ce petit enfant.

Pour de plus amples informations sur l’affaire :

http://www.police-scientifique.com/affaire-gregory/les-faits/

Elodie Mercy

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster