DREAMWORLD

SIRE CEDRIC

Fantastique

Le Pré aux Clercs, 2009, 282 pages, 16 €

:) :) :) :) A portée du rêve... - critique complète

Couverture
Couverture du livre: DREAMWORLD

Dreamworld…

Le monde du rêve à portée de main, l’onirisme sous toutes ses formes…

Un pas qui tremble à franchir la ligne séparant le rêve de la réalité…

Une découverte qui ranime des souvenirs ou des rêves d’enfants… Des images qui naissent et semblent parler...

Le nouvel ouvrage de Sire Cédric ouvre les portes de l’imaginaire de façon complexe et stupéfiante. Des nouvelles qui traite d’un même sujet mais qui sont différentes et étonnantes.

Des thématiques incroyables exploitées comme jamais.

L’horreur exploitée comme sujet principal dans Déchirures n’est plus. Le recueil qui se présente à nous aujourd’hui offre une poésie qui transporte, touchant les thèmes de l’enfance, du merveilleux, du rêve, de l’érotisme…

Un seul récit de ce recueil fera renaître des souvenirs d’enfance, des rêves enfouis, des peurs parfois, de la magie certainement.

C’est un ouvrage qui fait croire à la magie, qui redonne des sourires, qui évoque notre propre imagination comme on aurait peut être voulu l’écrire soi-même…

Comment ne pas être séduit par des récits qui semblent nous correspondre ?

Aimons-nous les rêves ? Oui… j’aurais voulu dans mon enfance faire comme cet adolescent dans Dreamworld qui peint les rêves sur des toiles… Comme j’aurais rêvé d’avoir le courage d’emmener mon animal de compagnie préféré sur ce chemin imaginaire qui conduit de l’autre côté…

Cet imaginaire même qui fait croire en les rêves… Cette foi en la magie que l’enfance permet et consomme sans arrêt. Nous sommes tous restés enfants…Ces récits peuvent faire renaître des souvenirs ou les évoquer…

Quelques nouvelles oniriques, du merveilleux, l’enfant qui sommeille en nous… Toutes des évocations qui font frissonner, rêver, soupirer, aimer…

L’écriture est poétique et très tendre. Elle rend l’univers avec l’effet voulu et les mots sont adéquats à chaque page, à chaque phrase, à chaque rêve…

Voici donc un recueil de nouvelles superbe. Quoi de plus parlant comme titre que Dreamworld ? Cela convient à la perfection aux rencontres que l’on fait au fil des pages tournées…

Il faut se laisser emporter et se laisser aller. S’imaginer que la magie existe et qu’en y croyant un peu, bien des choses pourront encore nous émerveiller. Dreamworld c’est aussi cela…

Merci à Sire Cédric d’offrir cela sur un plateau d’argent…

Elodie Mercy

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster