La bible des vampires

BRASEY, Edouard

Fantastique

Pré aux Clercs, 2015, 467 pages, 28 €

:) :) :) Une somme à garder sous la main! - critique complète

Couverture
Couverture du livre: La bible des vampires

Pour une passionnée des vampires telle que moi, ce type d’ouvrage génère beaucoup d’attentes, d’espoirs. L’envie profonde de découvrir ce que l’on ne connaît pas encore forcément sur les vampires, la soif d’en apprendre plus, l’impatience de tourner la première page pour en dévoiler le contenu. Une Bible des vampires que diable ! Voilà un format qui attise la curiosité à son paroxysme. Composé de 5 parties, l’ouvrage nous ouvre les portes du monde des ténèbres. Cinq parties bien définies : le livre des origines, le livre de la loi du sang, les livres poétiques des ténèbres, le testament des vampires et l’apocalypse des vampires. Si nous étions dans un film ou une série à thématique vampirique, ce serait l’ouvrage capable de valoir son pesant d’or pour sauver l’humanité. Qui sont-ils ? D’où viennent ils ? Pourquoi ces créatures hantent-elles perpétuellement nos récits, nos cauchemars, nos films, nos séries ?

Les pages se tournent l’une après l’autre, après une grande inspiration. On ne peut pas résister à jeter un oeil dans la table des matières pour voir s’il est envisageable de choisir quelle partie du livre on pourrait lire en premier. Les informations sont véridiques, des références solides sont nommées (Collin de Plancy et son dictionnaire infernal, Voltaire et son dictionnaire de philosophie), on ouvre une porte sur le monde des vampires. Il s’agit peut être bien de la bible des vampires, mais pour un “humain” il s’agit là d’un manuel. Un manuel qui lui permet de connaître l’histoire, les faiblesses, les forces, les peurs de ces monstres. A défaut de comprendre que beaucoup de vampires ont été des humains avant de passer du côté “obscur”....

La mise en page graphique. On pourrait presque se laisser aller à croire qu’il s’agit d’un livre ancien… Les illustrations (50 dessins inédits) sont tout simplement magnifiques. Elles agrémentent parfaitement les textes. Pascal Croci est un scénariste, dessinateur et coloriste français de bande dessinée. Lorsque l’on parcourt sa bibliographie on peut constater qu’il ne s’agit pas de sa seule participation à une oeuvre vampirique (pour exemple : il réalise Dracula, une histoire en deux volumes sur la vie du prince de Valachie Vlad Tepes, il a aussi couvert le personnage de Erzebeth Bathory).

 Au final lorsque l’on doit décrire ou critiquer cette Bible, tous les ingrédients sont réunis pour en faire un ouvrage de référence du genre. Pour les passionnés du mythe du vampire, l’amusement réside dedans à trouver quelles informations étaient encore inconnues jusqu’alors ou de sourire et d’acquiescer lorsque Edouard Brasey cite “Le dictionnaire infernal” de Collin de Plancy.

 Lecteurs et lectrices avides de découvertes, si les vampires ne vous font pas peur, vous voilà munis d’un outil des plus importants : gardez le sous la main au cas où…

Lorsque la Bible des Vampires est ouverte, vous vivrez chaque ligne avec cette inquiétude : et si… ? 

Elodie Mercy

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster