Le jardin des souvenirs

Waid, Mark

Fantastique

Delcourt, Contrebande, 2017, 14.95 €

:) :) :) Person of interest - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Le jardin des souvenirs

Donner un nom aux nombreuses pierres tombales d'un cimetière de New-York est la mission que s'est donné le personnage principal de ce thriller. Bénéficiant de l'aide de collaborateurs qui ont pour seul point commun le fait de lui être redevable de services, celui que l'on surnomme John Doe résout de nombreuses enquêtes. Les gangs, les ripoux dans la police, rien n'est épargné.

 Mais pourquoi? pour qui? qui est-il vraiment?  nul ne le sait. Que cache cette recherche sans retenue? Des indices laissent à supposer qu'il est lui-même à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un.

Paru il y a dix ans sur le continent américain sous le titre de « Potter's Field » chez l'éditeur Boom!, ce comics scénarisé par Mark Waid et mis en images par Paul Azaceta transpire ce que New-York peut présenter de plus noir. L'éditeur Delcourt en fait à présent un des titres de sa collection Contrebande, regroupant en un tome les quatre chapitres de la version américaine.

Aux Etats-Unis, le patronyme John Doe est donné dans des procédures judiciaires aux personnes qui sont inconnues des services ou de qui on souhaite préserver l'anonymat. Alors que l'on retrouve habituellement Waid dans des scenarios mettant en œuvre des superhéros, il démontre ici que sa palette est bien plus large.

Si le sujet n'est pas identique, le héros et sa manière de procéder font penser à la série télévisée Person of Interest. Seul regret, l'impression que l'histoire n'est pas arrivée à terme lorsque l'on a tourné la dernière page.

 

Olivier Baute

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster