LEGENDES DU PAYS. TOME 3 : L'ENVOL DES EGAREES

COCKAYNE, Steve (Traduit par Charrier, M.)

Fantasy

Pygmalion (Paris), 2009, 332 pages, 21.9 €

:) :) :) Au-delà des apparences - critique complète

Couverture
Couverture du livre: LEGENDES DU PAYS. TOME 3 : L'ENVOL DES EGAREES

Le Pays va vraiment mal. Le roi Matthew est indisposé depuis trop longtemps. Le monde est sans dessus dessous et même les mouettes ont perdu le nord. Mais quelqu’un s’est réveillé et a décidé de rétablir l’équilibre perdu. Il va faire se croiser des destins afin de réaliser sa mission. Léonardo Pégasus, magicien à la retraite, va explorer les profondeurs du réseau de signalisation où Lee, le malveillant, s’amuse à tout mettre en désordre.  Ashleigh Brown, la fille de Rusty, va prendre la route avec Liam Blackwood, le Voyageur, pour retrouver ses racines insulaires. Charles Bannister et son épouse vont réaliser une grande mission en recherchant ce qu’est devenu le roi Matthew. Partout dans le Pays, les Meneurs cherchent à guider les mouettes égarées vers la mer, emmenant avec eux la plupart des enfants qu’ils rencontrent. D’autres encore leurs viendront en aide et tous se rejoindront aux Iles Extérieures pour le combat final.

 

L’envol des égarés clôt la trilogie des Légendes du Pays après Vagabonds et Insulaires et Les Chaînes et les Fers. Personnellement, ce livre est une découverte. N’ayant pas lu les précédents, j’ai été un peu perdu au début dans ce Pays à cheval entre modernité et temps anciens. Mais cet obstacle se dissipe vite. Steve Cockayne nous présente un récit à trois voix : celle de Léonardo Pégasus, sérieuse et classique, celle de Ashleigh avec son parlé d’adolescente qui apporte une agréable touche de fraîcheur, et le livre d’histoire qui nous raconte les évènements qui se sont passés et qui se passeront. Les récits se succèdent harmonieusement et on finit par en apprécier la poésie des images qui s’en dégagent.  L’auteur révèle une imagination très sensible et originale qui ne nous fait pas lâcher le livre facilement. Ce tome est à conseiller pour ceux qui recherchent un peu de fraîcheur et de poésie loin des combats de guerriers et de sorciers. A ne pas manquer. (L.B.)

Leda Brixhe

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster