LA SORCIERE DE DARK FALLS

DEL PONTE, Giovanni (Traduit par Langrognet, F.)

Littérature Jeunesse

Prisma, Invisibles, les ; 2, 2011, 302 pages, 13.9 €

:) :) :) N'EST PAS MAUDIT QUI ON CROIT - critique complète

Couverture
Couverture du livre: LA SORCIERE DE DARK FALLS

Il est important de savoir que ce livre est le deuxième tome d’une quadrilogie culte    -en Italie du moins- de Giovanni Del Ponte traduit de l’Italien par Françoise Langrognet.

Douglas n’en peut plus. Les autres élèves le martyrisent et son père ne s’occupe presque plus de lui. Un jour, il reçoit une invitation à passer les vacances chez son amie Crystal. Il compte refuser, mais quand son père lui propose d’aller au pensionnat, il craque et décide de l’accepter pour ne plus voir son père pendant un moment. Ainsi, il part à Dark Falls et est en proie à une vision surprenante, due à son pouvoir de portail lui permettant de voir le passé : il voit Dark Falls au moyen âge et un jeune garçon qui court à toute vitesse. En retrouvant son ami Peter il prend connaissance d’une légende plus qu’étrange : « Maryann la sorcière est morte depuis 300 ans et sa malédiction semble encore régner sur ces lieux » il découvre aussi que Crystal a disparu. Les deux compères partent à la recherche de Crystal et en profitent pour enquêter sur la légende. Seul bémol, Douglas, petit à petit se fait posséder par Jonathan Finch, fils de l’homme qui a tué Maryann.

Personnellement je n’avais pas lu le premier tome et j’ai suivi l’histoire sans trop de difficulté même si certaines allusions au tome précédent étaient difficiles à comprendre. Avec pour fond la malédiction de Darkfalls, Giovanni Del Ponte  nous décrit l’inquiétude dévorante ressentie lors de la disparition d’un proche, La peur voir l’effroi qui conduit à la folie, et…l’amour, car derrière tout ceci se cache deux romances totalement secrètes, découvertes  bien loin dans le livre. Il nous montre aussi qu’un «Petit »acte comme bousculer quelqu’un peut totalement changer notre vie, comme celle de l’autre personne. Il parvient également à garder le mystère entier  jusque au bout

J’ai vraiment apprécié ce livre, ma lecture m’a vraiment emportée. Je n’ai pas seulement été surprise et effrayée, j’ai été émue également. Seulement, prévenez vos proches qu’ils risquent de devoir vous réconforter car vous risquez d’avoir franchement peur. Petit conseil, le premier chapitre peut peut-être paraître très calme, trop calme. Mais apprêtez-vous à découvrir l’intrigue et à aller de surprise en surprise 15 chapitres et un épilogue durant !( L. W.)

Laureline Willem

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster