LA OU LA MER MURMURE

ICHIGUCHI, Keiko (Traduit par Migliaccio, C.)

Manga

Kana (Bruxelles), 2010, 96 pages, 15 €

:) Vous avez dit charmant? - critique complète

Couverture
Couverture du livre: LA OU LA MER MURMURE

 Là où la mer murmure / Keiko Ichiguchi. – Kana, 2010. – (Made in). – 15,00 euros . – Sens de lecture français.

Marina est une adolescente souffrant de cauchemars récurrents : alors qu’elle se noie, sa mère tente de la sauver. En réalité, sa mère s’est noyée en tentant de la sauver ; Marina avait trois ans. Son père n’a jamais rien expliqué de plus, répétant durant toutes ces années : « Ta maman t’aimait beaucoup, c’est pour ça qu’elle est morte, à ta place ». Difficile de se construire sur cette base de culpabilité !

A présent, Marina vit en Italie avec son père, sa compagne et la fille de celle-ci. Arrive de Paris un jeune étudiant, José, qui leur loue une chambre à l’étage. Très vite, José recherche la compagnie de Marina. Drôle de couple : elle toujours taciturne et renfermée, lui éternellement plongé dans ses notes ! Le jeune garçon s’intéresse pourtant sincèrement à elle.  

Alors qu’elle lui montre une photo de celle qu’elle soupçonne être sa mère, José reconnaît une ancienne chanteuse à succès, genre lolita. Elle s’appelait Claudia.

Marina accompagnera José jusqu’à Paris, afin de rencontrer ceux qui ont connu Claudia. Elle désire exorciser ce qu’elle considère comme une malédiction, et enfin savoir qui était sa mère. Bien qu’elle n’approuve pas les mensonges et les silences de son père, elle finira par comprendre qu’il n’a agit que pour son bien.

Ce qui commence comme une bluette bien sympathique prend vite le tour d’une enquête dans un passé douloureux, mais traitée tout en finesse et poésie. Véritable parcours initiatique, mais aussi belle histoire d’amitié, « Là où la mer murmure », possède plusieurs atouts : un format (24X17) et une couverture attrayants, un dessin clair, une sensibilité et une humanité certaines. Et surtout aucune exagération graphique, ni fantasmagorie ni grimace inutile.

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster