STRIKE THE BLOOD. TOME 1

MIKUMO, TATE, MANYAKO (Traduit par Delespaul, J.)

Manga

Kana (Bruxelles), Dark Kana, 2014, 186 pages

:) :) :) Strike the blood, tome 1 - critique complète

Couverture
Couverture du livre: STRIKE THE BLOOD. TOME 1

Sur l’île artificielle d’Itogami, humains et créatures surnaturelles vivent en communauté. C’est là-bas que débarque une jeune prêtresse du nom de Yukina, ayant pour but de traquer un vampire hors du commun. En effet, celui-ci se révèle être le 4ème primogéniteur, un vampire de la classe la plus puissante qui possède le pouvoir de briser l’équilibre existant entre les 3 primogéniteurs précédents. C’est alors que la jeune demoiselle découvre que ce vampire n’est autre qu’un jeune lycéen du nom de Kojô, ignorant la façon avec laquelle il s’est retrouvé transformé en vampire. Ses souvenirs sur cet épisode se sont anormalement effacés de sa mémoire. Yukina se retrouve donc dans l’obligation de lever le voile sur ce mystère et, par la même occasion, de le protéger à la fois des dirigeants de la ville et des autres créatures le traquant.

Strike The Blood se révèle être un manga novateur et original qui ne tombe pas dans la boucle lassante des scénarios de vampires basiques. L’histoire est très rythmée et assez travaillée, il n’y a pas de moment de blanc, que ce soit lors des phases d’action ou de conversation. Les personnages sont bien illustrés, drôles pour certains, et possèdent un côté caché que l’on a hâte de voir exposé en plus grande envergure. Le contenu de ce premier tome est assez vaste et varié et, pour un début de série, la patte artistique et les dessins sont vraiment de grande qualité et fort détaillés. Je ecommande donc ce manga, nul besoin d’aimer les vampires pour en apprécier la lecture.

Coma

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster