A CHACUN SA MORT

MACDONALD, Ross (Traduit par Mailhos, J.)

Policier & Thriller

Gallmeister, Totem, 2013, 300 pages, 10 €

:) :) A sortir de l'ombre de 2 grands... - critique complète

Couverture
Couverture du livre: A CHACUN SA MORT

84111/2 Sunset Boulevard, Los Angeles. Lew Archer est un privé, contemporain de Sam Spade. Appelé par une veuve inquiète de la disparition de sa fille, il n’est a priori pas prêt à se contenter des 50 malheureux dollars proposés pour la retrouver ! Mais la photo de Galatea – Galley – le convainc d’être humble…

Evidemment, il y a une histoire d’homme là-dessous. L’ennui, c’est que l’heureux élu est un malfrat notoire, ayant précisément quelques ennuis liés aux machines à sous. Archer, tel une boule de flipper (…) rebondira (volontairement toutefois) entre les uns et les autres, les gentils, les méchants…toujours sur le fil, collaborant et feintant avec chacun, mais mû en réalité par un cœur d’artichaut, toujours prêt à se mettre du côté de la belle et du cadavre chaud. D’une nonchalance à toute épreuve, il force le respect, de même que son humour, que la plume de Macdonald – auteur décidément à mettre sur un piédestal – sert de par une finesse et un cynisme à toute épreuve. C’est du hard-boiled comme on les aime, qui se lit d’une traite, et il y en a 18 comme ça ! (Voir aussi la critique de « Noyade en eau douce, EN 67)

Un petit passage : «Ses yeux pâles et luisants étaient rivés sur moi, de même que son pistolet noir.

-C’est quoi, l’histoire ? demanda-t-il en montrant ses dents jaunes.

- Ce serait plutôt à moi de vous demander ça.

- Sauf que c’est vous qui êtes du côté réponses.

L’arme acquiesça d’un hochement de canon. » 

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster