Aquarium

Vann, David (Traduit par Derajinski, Laura)

Policier & Thriller

Gallmeister, 2016, 280 pages, 23 €

:) :) :) Il y avait anguille sous roche - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Aquarium

Malgré le succès littéraire et public de « Sukkwan Island et de « Désolations », nous n’avions jamais lu David Vann auparavant.  #Shame

Trop sombre, trop dépressif, trop hostile. Ce n’est pas qu’on aime le glamour, mais il semblait falloir une dose de courage pour s’engager dans une des œuvres de l’auteur américain. L’homme est pourtant foncièrement sympathique et jovial. Il nous a été donné d’assister à une rencontre avec lui lors de l’Intime Festival, rendez-vous littéraire incontournable à Namur, et qui porte si bien son nom.

Il fallait un roman offrant un prisme plus solaire pour oser pénétrer dans l’univers de l’auteur. « Aquarium » a été celui-là.

Il narre l’histoire de Caitlin, 12 ans, vivant seule avec sa mère. Passionnée par les poissons, qu’elle ne mange jamais, Caitlin va chaque jour visiter l’aquarium de Seattle après l’école. Elle en connaît un fameux rayon. Elle pourrait même devenir ichtyologue. C’est le vieil homme qui l’a dit. Celui qu’elle rencontre régulièrement dans les couloirs sombres de l’aquarium. Ensemble, ils dissertent sur la vie aquatique, font les projets d’un avenir commun qu’ils n’ont pas.

Il est paisible, l’écoute, et elle sent bien qu’elle aimerait se confier à lui. Parler de sa mère, Sheri, qui a parfois des copains de passage. De leur existence chiche, des heures supplémentaires que Sheri doit prester au port à conteneurs, juste pour que sa fille aille plus tard à l’université, et qu’elle-même puisse bénéficier d’une retraite décente. De l’inspecteur Bigby, le douanier qui leur fait si peur. Parler aussi de Shalini, sa meilleure amie, qu’elle vénère plus que tout.

Caitlin sent bien qu’il y a quelque chose qui cloche avec le vieil homme, mais n’est-ce pas une belle rencontre, due à leur amour commun des poissons ?

A la demande du vieil homme, Caitlin finit par révéler à sa mère son existence…Entre malentendu et révélation, les adultes salissent tout, déforment tout, et Caitlin verra son petit univers clos voler en éclats…

« Aquarium » raconte la fin brutale d’une enfance, le poids du passé, la disparition, la rage, l’audace de la pré-adolescence, l’impossible pardon…Il est des passages très pénibles pour le lecteur, des moments de grâce aussi…David Vann réussit ce tour de force de rester lumineux malgré le drame, malgré les émotions suscitées. Une lecture salvatrice, qui ne laisse pas indifférent. C’est sûr, nous allons placer David Vann dans les auteurs à lire, absolument…

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster