Homicide, une année dans les rues de Baltimore 02. 4 février- 10 février 1988

Squarzoni, Philippe

Policier & Thriller

Delcourt, 2017, 133 pages, 17.95 €

:) :) :) Froid, sang (ou sang-froid) - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Homicide, une année dans les rues de Baltimore 02. 4 février- 10 février 1988

Adapté du livre éponyme de David Simon (Homicide: A year on the Killing Streets – 1991), cette bande dessinée documentaire (5 tomes prévus) retrace un an de vie passé au côté des détectives de l’unité homicide de la police de Baltimore, USA.

 

Avec un style très narratif, à la première personne du singulier, « Homicide » nous fait intégrer la crim’, pour parcourir les rues de Baltimore, ville qui compte pas moins de 240 meurtres par an. Le livre dresse un portrait assez réaliste de la vie dans les quartiers en détresse de l’Amérique des années 80.

 Ce deuxième volet commence par la découverte du corps de la jeune Latonya Kim Wallace,  assassinée après avoir été agressée physiquement et sexuellement.

Tout porte à croire que le meurtrier n’est pas loin, que de nombreux habitants du quartier sont témoins de certains agissements suspects, mais la loi du silence est d’or et les indices majeurs ne sont pas assez nombreux pour se jeter rapidement sur le meurtrier. L’enquête piétine, la presse s’en mêle, les esprits s’échauffent et la fillette hante les esprits des policiers.

 Maitrisant très bien son sujet, Squarzoni illustre la routine policière avec un rendu mat et glaçant, où la couleur la plus chaude est celle du sang. Les colonnes ou doubles pages d’illustrations témoignent, sans détail, de la longueur des jours, de la froideur de la nuit, de la tension de la rue. On y est, c’est palpable. C’est prenant.

MULLIER, Pierre-Emmanuel

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster