L'amour et autres blessures

Harper, Jordan

Policier & Thriller

Actes Sud, 2017, 192 pages, 19 €

:) :) :) Quitte à y laisser sa peau - critique complète

Couverture
Couverture du livre: L'amour et autres blessures

Dès la première nouvelle de ce recueil s’impose une impression qui prédominera au fil des suivantes : celle d’une urgence latente, d’une charge électrique pesant sur les lieux et les personnages. Ici, un type arrive à échapper à une mort certaine, promise par des tueurs pour lesquels il a rempli une mission qu’il n’avait pas la possibilité de refuser. Dans la suivante, nous suivons un couple de jeunes voyageurs. Les étapes de leur périple sont les stations-services qu’ils braquent jusqu’à ce que… Ensuite, ce seront combats de chiens, trafiquants de drogue, fille en cavale et autres nettoyeurs de scène de crime. Le réalisme règne en maitre, chaque personnage navigue à vue, entre gris clair et gris foncé, juste pour survivre d’abord, mais également, dans un sursaut jusqu’au-boutiste, pour essayer de faire ce qu’il croit juste ou pour tenter de réaliser son rêve. Ou de s’en approcher. Dans tous les cas, c’est quitte à y laisser sa peau.  

Noires et drôles, superbement écrites, les nouvelles de Jordan Harper possèdent une fulgurance trop rare dans ce genre littéraire. Il arrive, en quelques lignes, à poser ses personnages et à les aiguiller de manière tout-à-fait crédible sur l’implacable trajectoire qu’il leur a imaginée. Les milieux décrits sont ceux d’une existence à la petite semaine, avec magouilles et règlements de compte à la clé, et l’envie, sans espoir, d’une vie meilleure. Brillant dans la forme, sombre sur le fond, passionnant de bout en bout, une pépite !

Nicolas Fanuel

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster