L'inconnue du bar

Kellerman, Jonathan (Traduit par Grellier, Frédéric)

Policier & Thriller

Points, 2015, 408 pages, 7.7 €

:) :) :) :) Un policier, un psy, une artiste, un chien… un cocktail qui détonne... - critique complète

Couverture
Couverture du livre: L'inconnue du bar

Le psychologue Alex Delaware et sa compagne Robin prennent un verre au bar du Fauborg Hotel à Los Angeles.

Une ravissante jeune femme vêtue de blanc attire leur attention : elle boit martini sur martini tout en consultant fébrilement sa montre. Deux jours plus tard, Alex rejoint Milo Sturgis sur les lieux d'un crime brutal et constate avec horreur que la victime défigurée n'est autre que l'énigmatique beauté aperçue au Fauborg.

L'enquête des deux compères les mène à une agence d'escort girls d'un style particulier, qui permet à des «petites chéries» de rencontrer des «papas gâteaux» sur un site Internet.

L'inconnue y figurait sous le nom de Mystery.

Tout un programme…

(quatrième de couverture)

Le monde du crime tourne toujours différemment lorsque l’enquêteur Milo Sturgis et le psychologue Alexandre Delaware s’en mêlent. Un meurtre, quoi de plus banal à notre époque ?

Alexandre et Robin passent une soirée agréable dans un café qui va bientôt fermer ses portes et qui vit ses dernières heures. L’ambiance est relativement feutrée. Le serveur a été engagé pour l’occasion. La jeune femme habillée en blanc attire l’attention de notre consultant psychologue et de Robin, sa compagne. Une très jeune femme belle et mystérieuse. Qui sera retrouvée assassinée brutalement. Le visage défiguré. L’enquête démarre sur une foule d’interrogations quant aux motifs, aux liens, aux implications. On plonge soudainement dans le domaine du commerce des charmes en ligne. Plus l’enquête avance, plus la dimension sordide de l’affaire se dévoile. Alexandre est, comme à son habitude, précis et analytique. Il permet à Milo, son meilleur ami, de rebondir sur l’enquête. Leur relation de travail est à son apogée tant ils sont complémentaires au niveau de la recherche d’information et des interrogatoires.

Quel plaisir de lire cette nouvelle enquête ! Une fois de plus, Jonathan Kellerman nous emmène dans une histoire passionnante. On ne peut que continuer d’apprécier et d’admirer son sens du détail, et cette attache fidèle à des personnages qui nous ont déjà conquis. On retrouve avec une certaine hâte Milo, Alexandre, Robin. On savoure ce côté descriptif qui nous donne l’impression de les connaître comme s’ils faisaient partie de nos vies. On continue inconsciemment à mettre beaucoup de foi dans les capacités d’analyse, d’Alexandre qui ne cesse de nous surprendre et de nous passionner. Un vrai plaisir de lire, comme à chaque nouvelle histoire...

Elodie Mercy

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster