La ville noire

AKOUNINE, Boris (Traduit par Lequesne, Paul)

Policier & Thriller

10/18 (Paris), 2016, 528 pages, 8.8 €

Synopsis
Couverture
Couverture du livre: La ville noire

A la poursuite d’un révolutionnaire, Eraste Fandorine se retrouve à Bakou, ville la plus dangereuse de l’Empire Russe. 

1914. La vie du tsar est menacée. Eraste Fandorine est chargé de capturer le révolutionnaire Ivan Ivanovitch Ivantsov pour le mettre hors d’état de nuire. Il découvre vite que l’homme, surnommé Ulysse, s’est réfugié à Bakou. Bakou, la ville noire, la ville la plus riche de l’Empire russe, aux mains de quelques magnats du pétrole de toutes nationalités. En cette veille de Première Guerre mondiale, Bakou constitue aussi un nid d’espions particulièrement actifs. La femme de Fandorine, la comédienne Elisa Altaïrskaïa-Lointaine – rebaptisée Claire Delune – est également dans la ville pour un tournage. Mais la coïncidence n’enchante guère l’enquêteur, qui n’aspire qu’à reprendre sa liberté…