Les noces macabres

COATMEUR, Jean-François

Policier & Thriller

Albin Michel, 2016, 224 pages, 15 €

:( :( La mariée était en noir - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Les noces macabres

Chris est une jeune infirmière d’Ivry dont le service vient d’admettre un patient d’une cinquantaine d’années, un certain Alain Véronet. Chirurgien, il a été victime d’un accident de voiture. La maman de Chris, Nanou, a aussi été infirmière, mais sa santé est fragile. Elle se détériore mystérieusement à l’annonce de la présence de Véronet. Nanou ne tarde d’ailleurs pas à décéder.

Parallèlement, en Normandie, Loïc Mazou déclare le décès d’un patient à son domicile, un homme dont il était intimement proche. La dame de compagnie du défunt soupçonne une mort pas tout à fait naturelle.

Tandis qu’en Bretagne Eugène Abilien doit renoncer à une carrière politique pourtant prometteuse.

Quel lien relie ces trois notables? Pascal, le fiancé de Chris n’y comprend rien : la jeune femme l’évite, quittant même son poste pour se consacrer exclusivement à Véronet à Brest. Il apprendra même leur mariage à venir…

Difficile d’en dire plus sans déflorer ici l’intrigue de ce polar d’un maître français du genre. La scène d’ouverture, qui s’est déroulée plus de 20 ans auparavant, intrigue d’emblée. Las ! Elle se révèle être une révélation décisive et soi-disant tardive, celle qui devait tout délier en un éclair de compréhension. L’ennui, c’est que les nœuds étaient grossièrement liés, et la plupart déjà servis à la grosse louche. Coatmeur s’est spoilé lui-même, ôtant au lecteur tout plaisir.

Lauréat de plusieurs prix prestigieux du genre (Grand Prix de la Littérature policière, Prix Mystère de la Critique), Jean-François Coatmeur avait publié une nouvelle dans un recueil appelé « Brest l’ancre noire » (2003). Les fans auront reconnu l’intrigue des « Noces macabres », dont c’étaient là les prémices. Sans doute la nouvelle aurait-elle du rester dans son format concis, pour conserver de son efficacité. Dommage, sans doute Coatmeur a-t-il déjà été plus inspiré et efficace.

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster