Retour à Watersbridge

Scott, James (Traduit par Maillet, Isabelle)

Policier & Thriller

2016, 456 pages, 7.9 €

:) :) Mère et fils sur la piste des tueurs - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Retour à Watersbridge

Elspeth Howell passe fréquemment de longs séjours en ville pour exercer son activité de sage-femme. Un jour d’hiver 1897, à son retour de la ville, elle découvre sa famille massacrée dans leur ferme isolée. Jora, son mari, et quatre de leurs enfants. Seul Caleb, l’un de ses fils, âgé de 12 ans, a survécu. Garçon solitaire ayant trouvé refuge dans la grange, il a vu les assassins, trois hommes munis d’un foulard rouge.

Les retrouvailles avec Elspeth sont plutôt violentes : il la blesse involontairement, et met le feu à la maison alors qu’il tentait de brûler les corps de sa famille, impossibles à enterrer à cause du gel. Caleb sauve sa mère in extremis et la met à l’abri de la grange.

Malgré son état de santé, Elspeth décide de se mettre en route avec Caleb, à pied à travers la neige, pour retrouver ces hommes. En chemin, ils tombent sur la maison d’un couple de personnes âgées ayant eux aussi croisé les assassins. Ils leur indiquent la direction prise, Watersbridge. Malgré les réticences d’Elspeth et les efforts de dissuasion de leurs hôtes, mère et fils se remettent en route. Caleb ignore qu’il provient de Watersbridge…

Belle et forte épopée que celle de ce couple étrange, formé par Elspeth, une femme pétrie de secrets inavouables, et Caleb, enfant sauvageon pour la première fois confronté à la « civilisation ». Pour autant qu’une bourgade du 19 è siècle aux Etats-Unis puisse s’apparenter à la civilisation…Le livre est également un très beau portrait mère-fils. James Scott décrit ces premiers moments d’intimité, eux qui n’avaient jamais passé du temps ensemble. L’auteur ponctue son récit de nombreux sauts dans le passé, parlant d’Elspeth et de son défunt mari, Jora, décrivant la courte vie de Caleb et sa relation à sa famille. Un roman âpre, une époque rude, superbement bien rendue par James Scott.

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster