Sous la lumière cruelle

Woodrell, David (Traduit par Reichert, Frank)

Policier & Thriller

Rivages, 1991, 208 pages, 7 €

:) :) Noire Louisiane - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Sous la lumière cruelle

La petite ville de Saint-Bruno (Louisiane) est secouée par le meurtre d'un conseiller municipal noir, Alvin Rankin. Pour éviter que cette affaire n'attise les tensions ethniques et ne jette un éclairage trop cru sur certaines magouilles, le maire demande à l'inspecteur René Shade de minimiser l'événement. De faire 'comme si' il s'agissait d'une tentative de cambriolage qui aurait dégénéré. Ancien  boxeur ayant conservé des contacts dans la pègre, Shade se rend très vite compte que la version du maire ne colle décidément pas à la réalité : tout prouve que Rankin a tout bonnement été exécuté.

Un premier roman -déjà ancien, mais depuis suivi de plusieurs autres dont nous reparlerons peut-être- où la chaleur moite de la Louisiane n'est pas qu'un décor : elle se glisse en chaque personnage et influe sur leurs actes et pensées. Plus noir que policier, 'Sous la lumière cruelle' raconte,  dans une langue parfois crue, une histoire toute simple dans laquelle le pouvoir, le meurtre et la violence semblent décidémment faire trop bon ménage. Conseillé aux amateurs du Jim Thompson  de '1275 âmes' et de tous les romans de James Lee Burke.

Nicolas Fanuel

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster