Une assemblée de chacals

Zahler, S. Craig

Policier & Thriller

Gallmeister, 2017, 368 pages, 21.7 €

:) :) :) La mariée était en noir (ok, c’était facile ;)) - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Une assemblée de chacals

Le Gang du grand boxeur a sévi par le passé : braquages, prise d’otages, meurtres…Fuyant cette violence, les quatre membres se sont éparpillés à travers les Etats-Unis : le beau Dickie à New York, James Linguam dans le Montana, et les frères Danford en Pennsylvanie. Tout ce territoire protecteur et ces années passées, à fonder une famille pour certains, tout cela se retrouve anéanti le jour où trois d’entre eux reçoivent un télégramme du quatrième, les invitant à son mariage. L’invitation émane en réalité d’un vieux fantôme du passé, que les quatre ex-compères tenaient pour mort, et qui souhaite régler de vieux comptes. Détail piquant qui augmente l’enjeu : la future mariée est la fille du shérif… Les ex-truands déterrent (au sens propre comme au figuré) les armes et se mettent à contrecœur en route pour le rendez-vous nuptial…

Il n’est guère étonnant d’apprendre que ce western fasse l’objet d’une future adaptation cinématographique. L’intrigue, diablement efficace, se déroule sans accroc, après une scène d’ouverture choc. La tension est palpable chez le lecteur, le dégoût également, face à certaines scènes particulièrement cruelles. S. Craig Zahler ne fait aucun compromis et va au bout de son propos, parsemant son récit de petites touches d’humour noir. Le premier roman de S. Craig Zahler, Exécutions à Victory, nous avait déjà convaincus.

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster