Nous

Zamiatine, Evgueni (Traduit par Henry, Hélène)

Science-Fiction

Actes Sud, Exofictions, 2017, 240 pages, 21 €

:) :) Un récit mêlant « 1984 » à « Bienvenue à Gattaca ». Glaçant. - critique complète

Couverture
Couverture du livre: Nous

« Un sage ancien, par hasard bien sûr, a dit cette chose intelligente : « L’amour et le faim sont les maîtres du monde. (…) Il est naturel que, ayant vaincu la Faim (ce qui, en algèbre, égale la somme des biens matériels), l’État unitaire ait porté ses attaques contre l’autre seigneur du monde, l’Amour. Lui aussi a fini par être vaincu, ce qui veut dire organisé, mathématisé, et voici trois cents ans environ a été proclamée notre historique Les sexualis : « Tout Numéro a droit – en tant que bien sexuel – à tout autre Numéro. »  Ensuite – ensuite, c’est purement technique. »

D-503 profite de ses Heures privatives, càd ce laps de temps consacré aux circonstances imprévues, pour écrire à de lointains contemporains qui vivraient hors de l’État unitaire. Il faut dire qu’il est le constructeur de l’Intégrale, un vaisseau spatial destiné à joindre les civilisations extraterrestres et les soumettre au bonheur, qui ne peut exister que grâce à la Raison. Désordre, chaos, propriété et intimité ont été la perte des hommes sauvages du XXè siècle.

À l’image de Lien Rag dans La compagnie des glaces de G.-J. Arnaud, la rencontre d’une femme va bouleverser toutes les certitudes de D-503.

Evgueni Zamiatine était un ingénieur naval russe, qui a pris part à la révolution de 1917. Écrivain reconnu et publié, il écrit « Nous » en 1920, alors que l’élan révolutionnaire est déjà brisé, récupéré par des fonctionnaires. L’ouvrage est jugé subversif et interdit de publication dans la nouvelle Russie. Mort d’un point de vue littéraire, Zamiatine obtient l’autorisation par Staline de s’exiler à Paris, où il mourra en 1937.

« Nous » a été traduit la première en français en 1929. Le récit est présenté sous forme de journal, écrit par un homme confronté pour la première fois à l’incertitude et la désobéissance. « Nous », c’est une « anti-utopie prophétique » qui chante l’amour de la femme et la nécessité de se révolter. Une nouvelle traduction en français était nécessaire en 2017.

Barbara Mazuin

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire. Soyez le premier à ajouter un commentaire !

Poster un commentaire

Nom:
Adresse email:
Site web:
Combien font quatre plus cinq?
Poster